Du maître de danse au professeur...

Avant de se lancer sur la piste, il y a 2 façons différentes et complémentaires d'apprendre à danser : par observation et imprégnation, ou par entraînement spécifique. En haut de l'échelle sociale, maîtres et traités jouent un grand rôle dans l'assimilation des danses, mais aussi dans la maîtrise du corps et de la sociabilité. Apparu en Italie à la Renaissance, le maître à danser devient un acteur capital de l'éduction des élites en Europe. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, à la fois danseur et musicien, il accompagne ses leçons en jouant de la "pochette", sorte de violon rudimentaire facile à transporter dans la poche de l'habit. Parce qu'il jour un rôle social important, il est souvent brocardé dans des oeuvres satiriques telles que la bourgeos gentilhomme, la Dansomanie et plusieurs version chorégraphiques de Cendrillon.

De nos jours, le professeur de danse de salon a perdu de son importance, mais il continue de mettre en confiance ceux qui ont besoin de modèle et d'entraînement avant d'oser se lancer.

Depuis la Renaissance, de nombreux traités décrivant les danses de bal ont ét publiés. Ils sont relayés aujourd'hui par les manuels de danse de société. Les pas de base y  sont décrits de manière détaillée ou figurés de façon stylisée. Les récentes méthodes audiovisuelles présentent l'avantage d'offrir une démonstration en mouvement accompagnée de musique. Pour autant, les écoles de danse de salon semblent encore avoir de beaux jours devant elles.

Commentez cet article


les soirées par email

toutes les soir par email

Je reçois les soirées par mail

inscrivez vous ici

EntreDanses soutien ce projet

Votre publicité

Annoncer vos soirées